Nouveaux regards du XIXe siècle
sur les fresques de la cathédrale du Puy

Eléments du fonds iconographique du XIXe s. relatif à la cathédrale du Puy-en-Velay,
acquis par l’APHPO en 2006-2007.
(cliquez pour agrandir)

En 2005, le Musée Crozatier a publié, sous la direction de Gilles Grandjean et Emmanuel Magne, un brillant catalogue d’exposition intitulé « Regard du XIXe siècle sur les fresques de la cathédrale du Puy »1. Sous la direction des conservateur et conservateur adjoint du musée, ce catalogue présente l’ensemble des relevés des fresques et peintures murales de la cathédrale du Puy-en-Velay, effectués au cours du XIXe siècle lors des restaurations successives de l’édifice2. Issues de commandes diverses, ces copies de peintures romanes composent plusieurs séries différentes, dont la collection a été inventoriée par le Musée.

Fin 2006 et en début d’année 2007, l’APHPO, Association pour la Promotion de l’Histoire dans les Pyrénées-Orientales3, a pour sa part acquis à Perpignan une nouvelle série de documents apparus sur le marché de manière aléatoire, augmentant au plan iconographique et documentaire, les collections précédemment inventoriées. L’association dispose donc d’un ensemble d’environ trente-cinq documents figurés : dessins, aquarelles, photographies du XIXe siècle se rapportant à la cathédrale du Puy, auxquels s’ajoute une documentation manuscrite ainsi que diverses photographies restant à localiser et identifier.

Proposé ci-dessous, un premier inventaire de cet ensemble établit dans ses grandes lignes le corpus des documents découverts à Perpignan et en précise les supports techniques, ainsi que les dimensions. Ce premier inventaire s’appuie sur le contenu du catalogue d’exposition édité en 2005, grâce auquel il est en effet possible de fournir les intitulés et la localisation des scènes relevées au XIXe siècle. Par ailleurs, ce corpus iconographique s’appuie en particulier sur le corpus des travaux de l’érudit, peintre et archéologue Léon Giron, étudié par Emmanuel Magne au sein de cet ouvrage4.

Bien qu’aucun témoin des peintures romanes du bras sud du transept de la cathédrale du Puy ne figure dans ce nouveau fonds5, celui-ci, composé de dessins, d’aquarelles, de photographies et de textes, paraît constituer un ensemble inédit : les photographies retrouvées sont subtilement différentes des relevés en couleur présentés dans le catalogue. Les aquarelles sont clairement différentes, et les dessins retrouvés dans le département des Pyrénées-Orientales sont également inédits : l’ensemble présente donc un réel intérêt scientifique, dont chaque élément nécessiterait une étude approfondie, en permettant la datation, l’attribution et l’analyse.

Ces relevés éclairent donc d’un jour supplémentaire à la fois les peintures murales romanes de la cathédrale du Puy et la démarche intellectuelle des érudits archéologues du XIXe siècle. A ce titre, leur valeur documentaire est incontestable, tant en matière d’histoire de l’art médiéval que d’histoire des mentalités. Le fonds acquis à Perpignan complète donc avec brio « la belle collection de relevés des fresques médiévales de la cathédrale du Puy-en-Velay ».

Corpus documentaire
de la collection APHPO

1. Dessins

Tribune du transept nord
Doc. APHPO :
Dessin à la mine de plomb numéroté 1, avec personnage de dos à l’étage (vertical 15 x 21 cm).
Ce dessin porte à l’encre noire, les textes manuscrits suivants : « tribune du transept nord ou se trouvent les fresques du grand St Michel et d’autres personnages qui se trouvent sur des piliers. Aujourd’hui on y a transporté les orgues. En regardant en face cette tribune comme le regarde le personnage, on a à gauche le grand St Michel, à droite les piliers à petits personnages ». En bas à gauche sous le dessin d’une arcature, mention suivante : « chapelle ou se trouve la fresque des Stes femmes au tombeau », et à droite sous le dessin d’une autre arcature, autre mention suivante : « chapelle ou se trouve la fresque de Ste Catherine d’Alexandrie ».

Tribune face
Doc. APHPO :
Dessin à la mine de plomb numéroté 2, représentant un pilier central et deux vitraux latéraux, dessinés et mentionnés, l’un à gauche et l’autre à droite (vertical 15 x 21 cm).
Texte manuscrit à l’encre noire, sous le dessin des vitraux : « autrefois des peintures murales recouvraient ces deux surfaces ». La mention « effacées » a été ajoutée au crayon à gauche et à droite.

Tribune côté droit
Doc. APHPO :
Dessin à la mine de plomb numéroté 3, représentant une partie centrale encadrée de deux piliers latéraux portant des personnages (vertical 15 x 21 cm).
Sur la partie centrale, texte manuscrit surajouté à l’encre noire : au sommet : « main qui bénit » ; au-dessous : « vitrail ». Texte à l’encre noire, sous une arcature située sous le vitrail : « cette surface recouverte aujourd’hui en briques et plâtre et qui a été détruite il y a une quarantaine d’années, portait une peinture murale représentant une Vierge entre deux anges (ceci m’avait été dit par l’abbé Hedde curé de St Paulien6) ». Au bas de l’image : « porte quelconque ».
Le pilier de gauche porte des esquisses de personnages numérotés de haut en bas  à l’encre noire : 3, 6, 2 et « effacé ».
Le pilier de droite porte des personnages numérotés de haut en bas à l’encre noire : « effacé », 1, « effacé », 4.
A noter : ce dessin renvoie à des aquarelles des personnages ensuite présentés individuellement, aquarelles également numérotées, et à une planche photographique composée de six photographies, numérotées et collées ensemble sur carton. Les aquarelles et les photographies sont recensées ci-dessous.

Tribune côté gauche
Bras nord du transept, mur ouest de la tribune
Doc. APHPO :
Dessin à la mine de plomb numéroté 4, représentant à gauche un pilier avec silhouettes de personnages portant chacun la mention à l’encre « effacé » (vertical 15 x 21 cm). Au centre, vue en perspective d’une arcade et d’une fenêtre, avec mention « vitrail » et « porte quelconque ». A droite, représentation de St Michel, avec mention à l’encre noire au-dessus du personnage : « St Michel, Hauteur 5 mètres 55. largeur 2 mètres 47 ». Au bas du dessin à droite, au pied de St Michel, mention manuscrite : « porte de l’escalier de la tribune ».

Main de Dieu bénissant
Bras nord du transept, mur est de la tribune, intrados de l’arc latéral côté est.
Doc. APHPO :
Dessin à la mine de plomb sans numéro (vertical 14,5 x 21 cm), portant au dessous le texte manuscrit suivant à l’encre noire : « cette main se trouve côté droit de la tribune au milieu d’un arceau et de chaque côté des personnages dont j’ai pu relever le plus visible le n° 5 des photographies. Est-ce un évangéliste, est-ce un martyr ? Le lambel est indéchiffrable ». Autre texte sur le côté droit du dessin : « Le geste de cette main qui bénit peut donner l’époque de cette décoration. elle est bien originale ».
Autres documents concernant cette main :
aquarelle (9,5 x 12,5 cm) par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue 2005 du Musée Crozatier sous le n°55, p.103, et mention d’un autre relevé par Emile Giraud (aquarelle sur papier avec rehauts de gouache 9,6 x 16,7 cm), même page.

2. Aquarelles et photographies

Vierge en Majesté
Porche de la cathédrale, 3e travée, mur nord.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin (horizontale 25,2 x 14 cm). Au verso mention à l’encre : « Vierge à la chaise (côté nord) », et autre mention au crayon : « Vierge à la chaise, gd escalier ».
Autres documents concernant cette Vierge :
Huile sur toile par Léon Giron (1888) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°7 p.76, et relevé par P.-A. Moras, 1943, mentionné même page.

Christ tenant le Livre et bénissant
Porche de la cathédrale, 3e travée, mur nord.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin, découpé approximativement (diamètre 8,5 cm environ). Au verso, mention à l’encre : « Côté nord ».
Autres documents concernant ce Christ :
Huile sur toile par Léon Giron (1888), inventoriée au catalogue du Musée Crozatier n°9 p.77 et 2 aquarelles sur papier avec rehauts de gouache par Emile Giraud, (1844), même page.

Anges présentant la gloire du Christ
Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral nord de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin, représentant deux anges (horizontale 12,5 x 8,5 cm). Mention au verso : « Côté nord » et « anges escalier ».
Autres documents se rapportant à ces anges :
Huiles sur toile par Léon Giron (1888) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier n°11 p.78 (ange de droite) et n°13 p.79 (ange de gauche). Mention d’aquarelles avec rehauts de gouache par Emile Giraud (1844), mêmes pages.

Saint Pierre
Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral nord de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin (verticale 8,3 x 15,3 cm). Mention au verso : « Côté nord ».
Autres documents  se rapportant à Saint Pierre:
Aquarelle avec rehauts de gouache par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°14 p.80 (19cm x 9cm) et huile sur toile par Léon Giron (1888) inventoriée sous le n°15 p.80.

Saint Paul
Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral nord de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin (verticale 8,3 x 15,3 cm). Mention au verso : « Côté nord ».
Autres documents se rapportant à Saint Paul :
Aquarelle avec rehauts de gouache par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°16 p.81 (21cm x 9,3cm) et huile sur toile par Léon Giron (1886) inventoriée sous le n°17 p.80.

La Transfiguration
Porche de la cathédrale, 3e travée, mur nord.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin (horizontale 25,5 x 16,5 cm). Mention au verso : « Transfiguration. Côté nord ».
Autres documents se rapportant à la Transfiguration :
Huile sur toile par Léon Giron (1888) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°18 p.82, et œuvre en volume de Paul-Albert Moras, 1943.

Saint Etienne et Saint Laurent
Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral sud de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Photographie des deux personnages sur papier fin (horizontale 17 x 15 cm). Mention au verso : « Côté midi ».
Autres documents se rapportant à Saint Etienne et Saint Laurent :
Huiles sur toile par Léon Giron (1888) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier sous les n°19 et 20 p.83 et autres relevés par Paul-Albert Moras, 1943.

Deux anges tenant des phylactères
Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral sud de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier fin (horizontale 16,7 x 12,5 cm). Mention au verso : « Côté midi ».
Autres références se rapportant aux anges :
Huile sur toile par Léon Giron (1888) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°21 p.84 et autre relevé de Paul-Albert Moras, 1943.

Les Saintes Femmes au tombeau
Bras nord du transept, absidiole ouest.
Doc. APHPO :
Photographie sur papier plus épais (horizontale 21,3 x 15,5 cm).
Autre référence :
Huile sur toile inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°36 p.90.



Aquarelle : Saint Michel terrassant le dragon, collection APHPO

Saint Michel terrassant le dragon
Bras nord du transept, mur ouest de la tribune.
Les documents APHPO sont au nombre de 3 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache, portant le n°0 (verticale 14,7cm largeur x 21 cm hauteur). Indications sur l’image, en haut à l’encre noire : « Hauteur 5 mètres 55 Largeur 2 mètres 25 ». Au verso, notes concernant les couleurs.
Photographie (verticale 8,5 cm x 18 cm).
Même photographie, collée sur carton (verticale 8 cm x 17,5 cm).
Autres documents se rapportant à Saint Michel :
Aquarelle par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°46 et huile sur toile par Léon Giron n°47, p.99.

Saint en oraison
Bras nord du transept, mur est de la tribune, pilier sud, 2epersonnage de bas en haut.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache, portant le n°1 (verticale 16 x 25 cm). Au recto à l’encre noire en haut du dessin, indications suivantes : « Hauteur 1 mètre 42 Largeur 1 mètre 17 ».
Photographie numérotée 1 (verticale 5 x 7,2 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres documents se rapportant à ce saint :
Aquarelle (18 x 8,5 cm) par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n° 56 et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n° 57, p.104

Personnage masculin tenant un phylactère
Bras nord du transept, mur est de la tribune, pilier nord, 3e personnage de haut en bas.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache portant le n° 2 (verticale 16 x 25 cm). En haut à l’encre noire, indications suivantes : « Hauteur 1 mètre 42 largeur 1 mètre 17 ». Au verso, indications de couleurs.
Photographie numérotée 2 (verticale 5,3 x 7,2 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres documents se rapportant à ce personnage :
Aquarelle (18,5 cm x 7,5 cm) par Emile Giraud (1844) et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier sous le n°50 et n°51, p.101.

Jeune martyr
Bras nord du transept, mur est de la tribune, pilier nord, 2e personnage de haut en bas.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache, portant le n° 3 (verticale 16 x 25,3 cm). Au-dessus du dessin à l’encre noire, indications suivantes : « Hauteur 1 mètre 42 Largeur 1 mètre 17 ». Au verso, indications de couleurs.
Photographie numérotée 3 (verticale 4,4 x 6 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres références, en particulier :
Aquarelle (17 cm x 6,5 cm) par Emile Giraud (1844) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°48 et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°49, p.100.

Saint Maurice (?) ou Saint Théodore (?)
Bras nord du transept, mur ouest de la tribune, intrados de l’arc latéral côté nord.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache portant le n°4 (verticale 16 cm x 25 cm). Indications suivantes, en bas au crayon bleu : « St Maurice » et en haut à l’encre noire : « Hauteur 1 mètre 42 Largeur 1 mètre 17 ». Au verso, indications de couleurs.
Photographie numérotée 4 (verticale 5,3 x 7,2 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres références, en particulier :
Aquarelle intitulée « Saint Théodore (?) » (18 cm x 11 cm) par Emile Giraud (1844) et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier sous les n°41 et 42, p.95.

Personnage nimbé
Bras nord du transept, mur est de la tribune, intrados de l’arc latéral côté sud.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache portant le n° 5 (verticale 17 x 28,5 cm). En haut à l’encre noire, indications suivantes : « Hauteur 2 mètres 38 Largeur 1 mètre 17 ». En bas, au crayon bleu, mention d’un nom de saint à déchiffrer. Au verso, indications de couleurs.
Photographie numérotée 5 (verticale 5 x 9 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres références, en particulier :
Aquarelle (22 x 8,5 cm) par Emile Giraud (1844) et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier sous les n°52 et 53, p.102.

Un Saint
Bras nord du transept, mur ouest de la tribune, intrados de l’arc latéral côté nord.
Les documents APHPO sont au nombre de 2 :
Aquarelle sur papier avec rehauts de gouache portant le n° 6 (verticale 16 cm x 25 cm). En haut à l’encre noire, indications suivantes : « Hauteur 1 mètre 42 Largeur 1 mètre 17 ». Au verso, indication de couleurs.
Photographie numérotée 6 (4,8 x 5,6 cm), et faisant partie d’un ensemble de six photographies collées sur un même carton.
Autres références, en particulier :
Aquarelle (22 x 10,5 cm) par Emile Giraud (1844) et huile sur toile par Léon Giron (1900) inventoriées au catalogue du Musée Crozatier sous les n° 44 et 45, p.97.

3. Ensemble de photographies



La partie d’échecs. Photographie collection APHPO.

Localisation : Porche de la cathédrale, intrados de l’arc latéral nord de la 3e travée.
Doc. APHPO :
Deux photographies sur papier fin représentant « La Partie d’échecs », l’une représentant deux rois jouant aux échecs (verticale 11,7 x 12,5 cm), l’autre des tentes (horizontale 14,5 x 11 cm).
Autre référence concernant la partie d’échecs :
Huile sur toile inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n° 92 p.126.

Logis des clergeons.
Doc. APHPO :
Trois photographies sur papier fin représentant « le Siège d’une ville » (horizontale 11,5 x 9,7 cm ; horizontale 11,5 x 9,7 cm ; verticale 15 x 12,5 cm). Sur la photographie verticale, les murailles et les femmes aux fenêtres sont considérées comme symbolisant Jérusalem : cette partie porte au verso un ajout de papier collé avec le texte suivant : « Voilà les pavillons qui ont le plus d’analogie avec le tombeau du Christ ».
Autre référence concernant ce siège :
Huile sur toile inventoriée au catalogue du Musée Crozatier sous le n°93 p.127.

A noter : ces photographies, dont les bords sont abîmés, accompagnent le brouillon d’un article manuscrit de Léon Giron intitulé « Une partie d’échecs et le siège d’une ville » et sous-titré « Peintures murales (Fin du XIIe siècle) », publié en 1890 à la Réunion de la Société des Beaux-Arts des Départements de la Sorbonne7.

4. Autres documents

Photographies APHPO
Photographie
sur papier épais (verticale 7 x 14 cm) représentant un personnage debout de face, regardant vers la droite et présentant de la main droite repliée, une couronne. Il est surmonté d’un ange. Mention au verso : « St Louis ».
Photographie sur papier épais (verticale 7 x 14 cm) représentant un personnage debout de face, regardant vers la gauche et présentant de la main gauche repliée, une couronne. Il est surmonté d’un ange. Mention au verso : « St Charlemagne ».
Photographie sur papier fin (horizontale 17,7 x 10,5 cm) représentant quatre panneaux centraux, encadrés de deux personnages à gauche et droite. Mentions au verso : au centre : « Portes d’un baptistère à Langeac », à gauche « face intérieure St Antoine », à droite « face intérieure de la porte - St Roch ».
Photographie verticale (30 x 18 cm) d’une peinture du XVIIIe siècle (?). Jeune fille en prière, angelots assis sur un décor floral.
Série de six photographies non localisées (église en Orient ?) (horizontales 23 x 17,5 cm)
3 autres photographies de peintures médiévales.

Documents manuscrits APHPO
Documents manuscrits
dont en particulier : « Notes pour le rapport en Sorbonne de 1888 et photographies des sujets », comprenant 4 pages recto verso. La troisième page contient deux aquarelles collées, représentant une Nativité et une Annonciation (panneau peint à Langeac). Ces panneaux sont coloriés pour essais de couleurs, selon les données du texte.
A l’intérieur des pages également, photographie sur carton, très effacée, comprenant une description manuscrite à l’encre noire des scènes répertoriées ci-dessus de l’Annonciation et de celle de la Nativité.
Brouillon d’un article manuscrit de Léon Giron intitulé « Une partie d’échecs et le siège d’une ville » et sous-titré « Peintures murales (Fin du XIIe siècle) », publié en 1890, précité. Ce brouillon d’article comprend 12 feuillés numérotés, écrits chacun au recto (format 15 cm x 20 cm).
A noter : les deux documents manuscrits sont d’une main différente.
Correspondance (non datée, 2 feuillets recto-verso) se rapportant aux personnages photographiés et aquarellés, numérotés de 1 à 6, et inventoriés plus haut. Elle contient référence aux relevés de Dorlhac.

E. PRACA
Mise en ligne le 28-3-2010

Contact pour information

aphpo@aliceadsl.fr

Sources

Fonds figuré et manuscrit concernant la cathédrale du Puy-en-Velay (XIXe) acquis par l’APHPO en 2006 et 2007.

Bibliographie

GIRON Léon, Les peintures murales du département de la Haute Loire, « Cathédrale du Puy. Une partie d’échecs-Le siège d’une ville », p.27-32, Paris, 1911.
GRANDJEAN Gilles et MAGNE Emmanuel (ss dir.), Regard du XIXe s. sur les fresques de la cathédrale du Puy, éd. Jeanne d’Arc-Musée Crozatier Le Puy-en-Velay, 2005, 136 p.

Pour en savoir plus, cliquer sur
« Brouillon du discours de Léon Giron prononcé en 1890 »

Notes

1 Grandjean Gilles et Magne Emmanuel (ss dir.), Regard du XIXe s. sur les fresques de la cathédrale du Puy, éd. Jeanne d’Arc-Musée Crozatier Le Puy-en-Velay, 2005, 136 p.
2 Grandjean Gilles, Magne Emmanuel, « Catalogue des relevés des peintures murales de la cathédrale du Puy conservés au Musée Crozatier », in Regard du XIXe s. sur les fresques de la cathédrale du Puy, op. cit. p.73-130.
3 Association loi 1901 fondée à Perpignan en 1998 sous le n° 10982, ayant pour but l’étude et la mise en valeur des fonds d’archives publiques et privées, l’étude et la mise en valeur du patrimoine ; l’association sert également de lien entre les institutions et le public.
4 Emmanuel Magne, « Léon Giron (1839-1914) ou la passion des peintures murales », Regard du XIXe s. sur les fresques de la cathédrale du Puy, op. cit. p. 63-71 et Catalogue sq.
5 Il s’agit d’une lacune déjà observée pour les précédentes collections recensées en 2005 par le Musée Crozatier.
6 Chef lieu de canton appartenant à l'arrondissement du Puy-en-Velay. L’abbé Philippe Hedde est un érudit présenté comme auteur d’un opuscule de 59 pages publié au Puy en 1839, intitulé « Essai paléographique sur un manuscrit enrichi de tissus du Ixe siècle », ADde la Haute Loire 149J2056 .
7 Cité dans la bibliographie du catalogue, p.133.


 
 
Haut de page